Planet Nath

Home

Globe:


My Links
colortab
Nathalie in Doha
Voyage a Doha avec Pierre-Olivier
Noel 2011

Joyeux Noel

Dans le desert


Merry Christmas from the desert of Doha

Joyeux Noel a tout le monde !
Pierre-Olivier et moi vous souhaitons un joyeux Noel 2011
Ne vous moquez pas de ma tete toute vilaine sur cette photo, de toutes facons, c'est la meilleure que j'aie de moi en gros plan.

Nous sommes partis ce matin (ha oui car la nuit tombe vite et rouler la nuit dans le desert c'est pas top) pour le desert de Doha.
Nous avons ete invite a sejourne dans le camp d'Ahmad, mari de Cherry qui travaille pour la famille. Ahmad a une tres belle tente dans son campement constitue de plusieurs elements, dont tout le confort avec les toilettes et la douche, eau chaude comprise. Bref, le grand luxe en plein desert.
La tente est tres chouette, il y a meme des fenetres avec anti-moutisquaire :-) Elle est surtout conviviale, chaleureuse et lumineuse.
Nous etions six 4x4 rassembles au camp, tous des expatries de Doha, a part Ahmad, authentique qatari et sa femme Cherry. Apres avoir joue avec le sable, notamment en sautant depuis le haut des dunes dans le sable tout mou tout doux, nous nous sommes jetes sur un dejeuner de rois, alliant superbes salades avec du saumon fume marine, du pate de foie gras, des cotelettes d'agneau sublimes cuites au barbecue apporte pour l'occasion. Il y avait meme du "christmas pudding", le gateau anglais traditionnel de Noel, tout chaud (merci les thermos special heu.. trucs a manger chaud).

Digestion ride in the desert

Apres donc ce repas gargantuesque, nous sommes alles digerer tout cela en 4x4 au bord de l'eau.
Apres avoir degonfles les pneus, on part.. Enfin certains passages ne sont pas evidents. Mais comme on est guide par des habitues du desert, nous allons sans encombre au bord de mer.
Faire du 4x4 dans le desert, c'est trop genial. Ca glisse, ca veut s'enliser, ca derape, bref c'est l'aventure!
Une fois arrives la-bas, la mer est la, belle et lisse, acceuillante et douce. Enfin, moi j'y mets les pieds et je ne resiste pas.. Se baigner dans le desert, c'est vraiment le top! Mais bon, je ne me suis pas baignee longtemps car il y avait des raies dans l'eau.. Des toutes petites raies qui se cachent dans le sable, donc le risque de marcher dessus est tres important, surtout qu'en plus, elles se cachent au bord de l'eau (non mais vraiment, avec toute l'etendue d'eau disponible, il faut qu'elles se mettent au bord.. on peut meme pas se baigner tranquille). Bref. Alertee par mes amis du bord de l'eau, je suis vite ressortie de l'eau, enfin, en faisant attention.. J'ai d'ailleurs eu tres peur parce qu'une raie s'est deplacee vraiment pas loin de moi.. Houu, quelle aventure!

english here

C'est le desert, ca?


Mangifique vue, partout, splendide


Franchement, des moments vraiment pas faciles

Apres la petite baignade, un petit groupe (dont moi) est alle faire un tour dans les dunes.

Ahmad nous a guide dans les dunes pour acceder a une dune tres haute.. Enfin, il fallait deja pouvoir y arriver, car on s'y est repris a plusieurs fois pour pouvoir grimper: d'abord certaines dunes n'etaient pas hautes mais vraiment, le sable etait trop mou, donc il a fallu prendre beaucoup d'elan, ce qui n'est pas facile parce que ce sont des dunes, donc la base fait une cassure (un fort angle quoi), alors pour l'elan, c'est pas gagne. Mais Remy qui conduisait, petit jeune peu experimente a fini par s'y faire et y est parvenu avec le courage necessaire. En fait, la voiture etait encore surgonflee, mais on ne le savait pas. Enfin si, mais on ne pensait pas que ca faisait autant de difference. Mais Remy y est parvenu avec une voiture trop gonflee (ils sont forts ces petits jeunes).

Toujours est-il que nous sommes arrives tout tout en haut de la mega dune de la mort qui tue.. Petite pause, on sort pour apprecier la pente: franchement, ca descend.. Je dirai "equivalent piste rouge" (au moins) de ski. On remonte et la voiture s'avance doucement, tout doucement. Il s'agit de la laisser glisser, les roues bien droites car il ne faut pas que la queue rattrape la tete.. sinon c'est rouler/bouler et au vu des 4x4 rencontres en debut de desert qui ont vecu un tonneau, il fait pas bon se vautrer, meme dans du sable mou (la tolle c'est pas si solide que ca).
Nous descendons, donc, doucement. C'est fou le temps qu'il faut pour commencer a voir a nouveau le sol sur lequel on roule: en effet la bascule prend un temps phenomenal.. c'est angoissant comme dans les montagnes russes.
Puis, c'est la glisse, tout en douceur et en silence (enfin sauf si on donne des coups d'accelerateurs pour compenser). C'est impressionnant de majeste et d'etonnement. Nous sommes 5 dans un 4x4 trop gonfle et charge a bloc et nous descendons tranquillement une pente de sable de 20-25% (a vue de nez). Ben je sais pas pour les autres, mais moi je serre les fesses, surtout que je suis au milieu a l'arriere et je vois vachement bien comme ca descend grave pic.
Bon allez, respirez, la dune n'est pas si haute que ca.. En fait, si mais ca va assez vite et on arrive en bas rapidement (rooh trop court le fun, comme dans les attractions). Enfin, faut pas croire qu'en bas c'est ok, il faut la encore se mefier de l'arrivee. Et oui, c'est une dune, donc en bas, ca ne fait pas une douce courbe mais un angle aigu, donc attention au pare-choc et le devant de la voiture!

Ce qui est chouette c'est qu'on la fait une deuxieme fois, avec un autre chauffeur ensuite et en ayant degonfle les pneus (ha c'est vrai que ca roule nettement mieux dis donc!)
Je ne sais pas ce que j'ai prefere.. Entre descendre la grosse dune ou essayer de monter sur les autres.. J'ai aime les deux en fait, c'est un plaisir equivalent. Il y avait une montee particuliere, qui commencait par des bosses et etait ensuite constitue de sable vraiment mou. Nous etions en jeep trop gonflee a ce moment la, et avions besoin d'elan (c'etait le deuxieme essai deja). Sauf que... En trop gonflee, la jeep sautait litteralement en l'air, nous avec, a l'interieur et les bagages aussi, dans le coffre accessible depuis l'interieur, mais aussi les elements qui etaient dans le coffre, dont notamment, un superbe couteau a pain qui n'a rien trouve de mieux que de s'envoler dans les airs avec nous pour essayer de se planter dans le dos de Pierre-Olivier! Heureusement qu'il ne s'est pas rassis dessus. Pierre-Olivier ne fut pas blesse mais franchement, le seul objet qui s'est detache des bagages a l'arriere etait un couteau, faut le faire. On etait tellement mort de rire d'etre envoye dans les airs de la sorte qu'on a continue de rire avec Pierre-Olivier. Un moment mythique.
english here
french here english here

caption here