Planet Nath

Home

Globe:


My Links
colortab
Nathalie in Doha
Voyage a Doha avec Pierre-Olivier
Noel 2011
22 Decembre 2011

The leisure club of Doha where we spent the afternoon
Et voila.. Apres 7 heures de vol passes a supporter des gamins super penibles qui vraiment ont fait du bruit tout le temps, arrives donc vraiment fatigues, nous sommes arrives!!!!!

Doha, la ville du plaisir
Ahhh voila qui commence bien. Notre organisatrice preferee (pour info, la soeur de mon cheri)
nous a prepare un petit sejour "relax and enjoy life" dans un club de loisirs auquel la famille est affiliee.
Nous entrons donc dans une espece de palais assez joli par ailleurs car pas trop ornemente (ouf) Nous sommes bien recu par un personnel sympathique, un peu surpris de recevoir 10 personnes d'un coup et nous allons direct dehors, a la piscine et a la plage. Ouiii, la plage est la, le palais donne direct sur une plage a la mer toute bleue et du sable heu... un peu vaseux mais la ou c'est sec, ca va, au moins c'est doux aux pieds.
Vous me connaissez, vous pensez que je vais courir me jeter dans la mer, n'est-ce-pas? Et bien non, cette fois-ci je pose simplement mon petit corps meurtri par le voyage et le lit (ah oui parce que j'ai pas dit... les lits ici sont de simples planches posees sur des ressorts, des vrais lit d'apprenti fakir, c'est dingue -bon ok y a une couche matelassee mais vraiment il faut la sentir..).
Donc je me repose un peu et regarde les jeunes (hem oui 23 ans c'est jeune) de notre groupe jouer gaiement au beach volley. Hormis une femme au loin avec deux charmants bambis qu'on n'entend pas (ce qui nous change de la veille), nous sommes seuls, parfaitement seuls sur cette plage. LE PIED.
Allez, je me leve, et je vais gouter l'eau. Je suis certes fatiguee mais l'appel de l'eau de mer (oui parce que la piscine du club, bof, me laisse franchement de glace). Je precise pour l'anecdote societale que je porte un pareo par dessus mon bikini pour eviter de choquer mon environnement qui preconise le maillot de bain une piece. Je noue donc mon pareo pour qu'il ne tombe pas dans l'eau et barbote dans une eau tres tres claire. J'y vois des poissons, plein de poissons. Woaaa super. J'appelle alors mon cheri (ah oui c'est nouveau ca, Nathalie qui voyage en charmante compagnie, ce site ne vous a pas habitue a cela, hi hi..). Oui, je l'appelle donc car j'en ai assez de m'extasier seule sur les beautes de la nature. Et le plus beau, c'est qu'il vient. Main dans la main, pieds dans l'eau, nous regardons les pitis poissons en question. Ce sont des orphies me dit mon aimé. Pour ceux qui ne connaissent pas, voici un lien: "Orphie poissonnade" ainsi que le fameux wikipedia: fr.wikipedia.org/wiki/Orphie Et voila. Nous faisons un petit tour dans l'eau et montons sur la petite digue qui protege la plage pour avoir une vue sans encombre de la mer. Au bout de 10-15 minutes, un employe vient nous expliquer qu'il est interdit de se promener sur les cailloux. C'est vrai que la digue n'est pas tres stable mais c'est tres rigolo de voir le mal que se donne l'employe, qui visiblement n'a pas le pied marin. Et le plus drole c'est qu'au lieu de continuer sur le sable puis de monter sur la digue, il a directement attaque par la digue et a donc connu les difficultes tout le long du chemin. Enfin, on s'est quand meme approche quand il fut evident qu'il venait pour nous. Son sourire m'a quand meme fait penser qu'il s'etait drolement bien amuse a marcher sur les rochers pour venir jusqu'a nous.

Main dans la main.. trop mimi !!
A notre retour, le groupe passait commande pour le dejeuner. Toutes sortes de plats sont proposes, je trouve le menu assez varie (mais c'est vrai que je ne suis pas difficile). Nous commandons une fajitas au poulet et un hamburger. Puis nous dejeunons a table, bien servis, a cote de la plage et de la mer.. Il y a meme un catamaran et un laser!!! Rah que j'aimerai en faire mais il est prevu un massage et nous n'avons pas le temps aujourd'hui. Une autre fois peut-etre.
Bon, je passe le dejeuner et je saute au massage. Seance reflexotherapie: le massage des pieds. Evidemment, j'ai mal puisque partout ou elle appuie, c'est dur.. J'ai toujours mal lors des massages. Mais elle parvient a etre assez legere et appuyer assez fort pour debloquer pas mal de points. Resultat: je n'ai plus mal au dos. Je n'ai plus mal au dos!!! Cela fait deux mois que mon corps me fait atrocement souffrir et la, enfin, ENFIN, je n'ai plus mal. Hooo mais quel bonheur!! Cynthia, qui vient des Philippines a fait un super travail et nous avons meme sympathise un peu. Je sais bien qu'elle est ici pour amasser un peu d'argent et l'envoyer a sa famille ou economiser (et oui, les Philippines, c'est bien plus beau que le Qatar quand meme) et je ressens son eloignement (ou je l'imagine, peu importe au final)
Voilaa. Apres, Jacuzzi, hammam et sauna, bref je vous eparne les details. Le plus beau dans tout ca est que j'ai passe la journee avec mon cheri et ca, ca vaut tous les voyages que j'ai fait jusqu'a present.
english here

Nous deux au club (pas med). Ho la belle photo!
Anecdote
Nouveau pays, autres coutumes..
J'ai voulu utiliser les toilettes comme le fond les gens d'ici.
Dans toutes les toilettes d'ici, il y a des WC comme en France, soit une cuvette et du papier. Mais aussi, il y a un dispositif qui permet d'envoyer un jet d'eau. C'est un tuyau qui possede un manche et un bouton pression. Lorsqu'on appuie dessus, il envoie un jet d'eau. Simple non?
Bon alors apres ma commission, j'utilise le jet d'eau. Je me debrouille bien jusqu'a ce qu'il faille le reposer. En effet, le support de la poignee ressemble a un support de pommeau de douche.. Et moi, comme une debile habituee a remettre le pommeau d'eau, je cherche a faire de meme. Mais il ne veut pas s'accrocher le gredin.. Alors j'insiste, je me baisse pour voir ce qui cloche et la, plouf, le jet d'eau qui sort et j'en mets partout. Bravo l'artiste. Bon, heureusement on est a la piscine alors le sol est mouille partout, ca ne se voit pas.

Mais bien entendu, je ne suis pas allee une seule fois aux toilettes, j'y suis retournee un peu plus tard! :-)
Donc a la deuxieme tentative (il ne faut pas baisser les bras aussi vite), je me dis que cette fois-ci, je me souviens, c'est la tete du pommeau qu'il faut glisser dans le support. Ce n'est pas compliqué mais lorsque la tete s'enfonce dans le support, etonnee de mon succes, j'appuie trop fort et re-plouf le jet d'eau se declenche. Sauf qu'au lieu de mouiller le sol, il part tout droit et c'est le mur d'en face qu'il baptise.

Bon, on est toujours en milieu humide (piscine) et je pense que la troisieme fois sera la bonne.
A bon entendeur.... salut!
english here
french here english here